bones
Bienvenue, veuillez vous connecter pour surfer agréablement sur le forum et merci de votre participation, passez un bon moment.
Le staff.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Meutres et Enlèvements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
rowane78
Modo générale du BuffAngel
Modo générale du BuffAngel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Ven 18 Jan - 4:24

chaître 21 : Innocence Perdue



Le soleil n'était pas encore levé, lorsque le réveil hurla dans la chambre de Booth.
Le week-end était déjà fini, et le travail n'allait pas être de tout repos pour lui aujourd'hui. Il devait interroger deux enfants, certainement impliqués dans le meurtre du jeune Davis.
Booth réveilla sa bien aimée d'un baiser sur le front et de légères caresses sur les épaules.
- hey bien dormi ?
- Les filles me donnent des nausées ... Et tu as encore ronflé ! Dit-elle lui pinçant la joue.
- Excuse moi, je dois déposé Parker à l'école...
- Rebecca ne passe pas le prendre ? Dit-elle remontant la couette jusque sous son menton.
- Elle passera le prendre après l'école ce soir. Je vais interroger James et Lola... tu peux rester dormir ...
Brennan sentant la fatigue lui parcourir le corps, se mit en boule sous les couettes.
- Tu es un ange...
- Ca ... ca reste entre toi et moi !
Booth quitta le lit, pour se rendre dans la chambre de Parker afin de réveiller son petit garçon.

L'Agent Spécial du FBI porta le gobelet de café jusqu'à ses lèvres, s'étirant les jambes sous son bureau. Le liquide chaud parcourut son corps. Il espérait que la caféine l'aiderait à émerger.
- Agent Booth, dit une secrétaire en pénétrant à moitié dans le bureau, James Watterson et Lola Spinna sont là.
- Merci Jane.
Il se leva de son fauteuil, et se rendit dans la salle, où les deux gamins avaient été installé.
Booth les observa d'abord de loin, aucun des deux enfants n'échangeait un regard.
Booth fronça les sourcils essayant de lire en eux. Pourquoi deux gamins, deux amis ... ne se parlaient-ils pas. Parce qu'ils étaient effrayés ? Ou parce qu'ils cachaient quelque chose ?
Il alla à la rencontre de Lola et de son avocat, tendit qu'un collègue emmenait déjà James dans une salle d'audition.

Lola s'installa sur la chaise, à côté de son avocat, en face de Booth. Elle tenait fermement un vieux nounours sale entre les mains.
- Tu as quel âge ?
- 7 ans et demi.
- C'est ton ami ? Demanda Booth montrant le nounours du doigt
La petite acquiesça.
- Il s'appelle Danny.
- Il est vieux ...
- Il était à ma maman.
Booth acquiesça en se pinçant les lèvres.
- Très bien, Lola ... tu sais pourquoi tu es ici ?
- Pour Davis ...
Booth acquiesça une nouvelle fois ...
- On sait que James, Davis et toi jouiez là bas, une heure avant que Davis ne meurt.
- Davis était mon ami ! hurla Lola dans la pièce. Il était gentil.
La deuxième partie de sa phrase mourut sur ses lèvres.
- Pourquoi était-tu dans cet institut ?
L'avocat resté silencieux jusque là se manifesta : « en quoi ceci peut-il aider à l'enquête ? »
- Des collègues viennent d'ouvrir une autre enquête, apparemment certains enfants ne devraient pas se trouver dans cet institut. Davis en faisait partit... se justifia Booth.
- Tu peux lui expliquer Lola, informa l'avocat.
- Dans l'institut où j'étais avant, un garçon à essayer de me toucher là où il faut pas....
Lola resserra son nounours contre elle et baissa la tête visiblement gênée par la conversation.
- Lola s'est défendu avec un crayon, poursuivit l'avocat, elle lui a accidentellement crevé un œil en se bagarrant avec lui. Tout ca est arrivé il y'a un an.
- Qu'est devenu le garçon ?
L'avocat haussa les épaules
- Il a dit que j'avais mentit ... alors on m'a mise ici.
- Et James pourquoi était-il ici ?
On ouvrit la porte de la salle, Brennan apparut : « Agent Booth je peux vous voir ? »
Booth se tourna vers Lola et son avocat.
- On fait une petite pause... Tu veux un jus de fruit ?
- Oui je veux bien...merci, dit la jeune enfant.
- Je te ramène ça.
Booth quitta la pièce.

Il vint rejoindre Brennan dans son bureau, elle était assise dans son siège en cuir noir.
- Hey ! C'est mon fauteuil !
- Je pensais que vus qu'on partageait le même lit ... tu ne m'en voudrais pas !
Il vint se poster derrière elle, et leva le siège pour l'obliger à le quitter.
- Et bien tu te trompais !
- Ménage moi ! je te rappelle que je suis enceinte ... et à cause de toi ! Dit-elle s'asseyant sur les d'un fauteuils destinés aux visiteurs.
- Que fais-tu ici ? je croyais que tu restais dormir ?
- Après ton départ Jack m'a appelé...
- Et ? Booth secouant la tête de droite à gauche.
- Et j'ai deux nouvelles importantes. L'une en rapport avec l'enquête, et l'autre en rapport avec nous ...
- Jack a une nouvelle à notre sujet ??? dit l'agent du FBI faisant une grimace. Temp' je n'ai que 5 minutes ... je dois retourner voir Lola et avant il faut que je passe voir Franck qui interroge James ...
Brennan se leva et tendit une lettre à Booth. « j'ai trouvé ça dans la boîte aux lettres de chez toi. » Booth prit l'enveloppe et l'observa quelque instant. Un tampon avait été plaqué dessus et l'on pouvait lire 'centre d'analyses médicales de Washington'
- Ce sont les résultats du test de paternité ...
- Je sais, souffla Booth. Tu ne l'a pas ouverte ?
- Je préférais qu'on soit ensemble pour le faire.
- Pourquoi ? je pensais que tu ne croyais pas à toutes ces superstitions ....
- Je n'y croit pas effectivement, ... mais toi oui.
Booth sourit, il ouvrit l'enveloppe méticuleusement avec le coupe papier posé sur son bureau et parcourut la lettre rapidement, ne s'attardant pas sur toutes les formules de politesse utilisées pour ce genre de courrier.
Un sourire vint illuminer son visage lorsqu'il trouva enfin ce qu'il cherchait.
- Ce sourire ... signifie bien que /
- Je suis le père des jumelles ! Dit-il lui sautant au coup pour l'embrasser.
- Je voulais te parler de quelque chose Brennan, reprit-il après s'être détaché d'elle. Je sais que Rebecca t'as parler l'autre jour... A propos du mariage. Je veux t'épouser ! Déclara-t-il avant même qu'elle ai le temps de protester. Mais je sais que tu n'ai pas encore prête... je peux attendre et quand tu le sauras je te ferai ma demande.
Un sourire naquit au coin des lèvres de Temperance. Il avait trouvé les mots justes.
Franck, le collègue de Booth entra dans le bureau, mettant fin à la discussion.
- Excusez moi de vous déranger. Seeley, James ne parle pas ... il est muet comme une taupe.
- Ce doit être lui alors ...
Brennan lui donna une tape sur l'épaule.
- Ne saute pas aux conclusions si vite ! lui dit-elle.
Booth conseilla à Franck d'emmener James dans la même salle que Lola, il allait prendre le relais. Et peut-être quand réunissant les deux enfants il arriverait à délier la langue du jeune James.
- J'arrive tout de suite, précisa-t-il.
Puis se tournant vers Brennan il ajouta « Alors qu'est ce que notre théoricien des conspirations a découvert de si important ?? »
- Des résidus de mohair, retrouvé sur les vêtements ... nous étions trop concentrer sur le squelettes et Jack vient seulement d'analyser les effets personnels de la victime.
- C'est quoi le mohair ? Demanda Booth ne se préoccupant pas des justifications de Brennan.
- Du poil de chèvre Angora. On les utilisait autrefois pour fabriquer les...
- Ours en peluche.
Brennan acquiesça.
- Rejoint moi avec deux verres de Jus d'Orange dans la salle 2 !

Booth toisait les deux enfants, les mains posées sur ses hanches. Brennan entra quelques instant plus tard et posa les deux verres de jus de fruit devant les enfants.
- Voici le docteur Tempérance Brennan.
Booth s'assit enfin, après avoir proposé une chaise à Brennan.
- Nous voulons savoir qui a tué Davis ! recommença Booth.
- Celui qui a tué Davis va aller en prison ? questionna innocemment Lola.
- Nous trouvons toujours les coupables ...Et celui qui a fait ça / menaça Booth.
Brennan posa sa main sur le bras de l'agent du FBI pour le calmer.
- Il est joli ton nounours, constata Brennan, je peux le voir ?
Lola tendit le nounours à Brennan sous le regard suspicieux de James.
La scientifique inspecta rapidement les poils de l'ours en peluche et fit un signe à Booth.
- Le docteur Temperance Brennan est très douée ... prévint Booth
- Des poils de ce nounours ont été retrouvés sur les vêtements de Davis, précisa cette dernière.
- Et nous savions que vous jouiez là bas le jour de l'orage.
Lola se tourna vers James. Des larmes commençaient à monter aux yeux du petit garçon.
- C'était un accident..., se justifia James.
L'enfant semblait craqué, ses mains moites laissaient des traces sur la table.
- Tu m'as dit que tu ne l'avais pas revu ! S'exclama Lola.
Booth fit signe à l'avocat de Lola de la faire sortir de la salle. James était sur le point de parler.
- Je ne veux pas allez en prison ..., s'empressa de dire James dés que son amie eut quitté la pièce.
Booth posa sa main sur celle de l'enfant afin de le rassurer.
- Ton secret doit être dur à garder ... et des personnes t'aideront à gérer ce qui sait passé...C'est dur pour un enfant de garder ça pour soi, James. Raconte nous ce qui s'est passé ce jour là ...
L'enfant se mordit la lèvre inférieure et commença à raconter :
- Davis et moi aimions beaucoup Lola et on se chamaillait sans arrêt pour savoir qui mangerait à côté d'elle ou qui lui ferait un bisou sur la joue le premier.
Brennan sourit attendri par les propos du garçonnet.
- Mais Lola en avait marre alors elle a décidé d'un jeu... un jeu où elle choisirait le gagnant...
- Quel était ce jeu James ?
- On jouait souvent aux chasses au trésor dans les égouts, alors Lola avait eut l'idée d'un jeu de chasse au trésor. Elle est descendu dans les égouts cacher Danny...
- Qui est Danny ? demanda Brennan.
- Le nounours, répondit brièvement Booth.
- Davis et Moi attendions en haut, lorsqu'elle est remontait il pleuvait déjà depuis 10 minutes, nous voulions rentrer mais Lola a insisté en disant que Danny allait avoir froid tout seul, en bas. Alors Davis et moi, on est descendu. Le premier qui remonterait Danny gagnerait l'amour de Lola. C'est ce qu'elle nous a dit.
- Seulement Danny était plus dur à trouver que vous ne le pensiez, et l'eau commençait à monter. Poursuivit Booth qui comprenait petit à petit ce qui s'était passé.
James acquiesça les yeux rougis par les larmes qu'il se forçait de retenir.
- Oui, Lola nous criez de remonter, que ca devenait dangereux ... Et je commençais à avoir peur. L'eau montait jusqu'à mes genoux...
- Donc tu es remonté.
- Oui ... je disait à Davis de remontait mais il voulait absolument trouver Danny.
- Pour gagner l'amour de Lola ?
- Non, il disait que Danny allait être tout abîmé si on le laisser là... et il ne voulait pas que Lola soit triste....J'ai attendu Davis ... puis il a finit par remonter avec Danny. Je lui ai dit qu'il était fou !
- Et tu l'as poussé. Finit Booth.
- NON ! hurla l'enfant. Son avocat lui mit une main sur le bras pour qu'il se calme et qu'il baisse d'un ton.
- Il était heureux d'avoir Danny car il savait qu'il avait gagné le jeu. Mais je lui ai dit que ca ne comptait pas car l'orage avait fait monter la pluie et que j'avais dû remonter à cause de l'eau. Alors on sait battu, j'ai tirait Danny d'un côté et Davis de l'autre... ses mains étaient mouillées et il a pas put tenir le nounours... Il a trébuché et il est tombé dans la bouche d'égout.
- Davis n'était pas mort après sa chute, informa Brennan.
L'enfant fronça les sourcils.
- Il s'est réfugié dans une cavité prêt de l'échelle, poursuivit l'anthropologue.
James ouvrit la bouche, les larmes coulant enfin sur son visage.
- j'ai cru qu'il était mort ... j'ai refermé la bouche d'égout et je suis rentré en courant.
- Davis devait être inconscient et lorsqu'il s'est réveillé, il s'est retrouvé coincé, et l'eau continué de monter. La bouche d'égout étant fermée, impossible de remonter ... il s'est donc caché dans cette pièce espérant que l'eau ne monte pas. Il est mort noyé. Conclut Booth.
- Pourquoi n'es-tu pas allé prévenir un adulte ?
- Je ne voulais pas avoir d'ennuis... je suis désolé, tellement désolé.
L'enfant pleurait toutes les larmes de son corps. Deux hommes qui suivaient l'interrogatoire derrière la vitre teintée entrèrent dans la pièce, ils emmenèrent James avec eux.
- Homicide involontaire ... souffla Booth fermant le dossier qu'il avait sous les yeux.
- Que vas devenir James ? Demanda Brennan d'une voie monotone.
Alors qu'elle prononçait ces paroles, dans une autre salle une psychologue rattaché au FBI venait parler à l'enfant. Et plus loin un autre parlait à Lola.


Musique de Joan Osborn – One of us
(Fin écrite avec cette musique en fond)

Brennan et toute l'équipe de fouine assistaient à l'enterrement de Davis. Chacun d'entre eux déposa une rose Blanche, signe de pureté et d'innocence. Peu de personne était présente pour cette cérémonie. Davis n'avait pas de famille. C'était un petit garçon qui avait à peine commencé à vivre et que Dieu avait arraché bien trop tôt à cette Terre.
Angela avait les yeux rougis par les larmes, elle tenait fermement Jack par le bras.
A côté d'elle, Brennan semblait stoïque, perdu au fin fond de ses pensées... pensées qui n'appartenait qu'à elle.
Alors que le prête finissait son serment, Lola s'approcha du cercueil et déposa Danny, le vieil Ours en peluche.

Au même moment, dans un autre quartier de la capitale des Etats-Unis, Un homme entrainait l'équipe poussin de football.
Il regardait ces enfants, purs et innocents courir sur le terrain. Les éclat de rire de son fils, lui procurait un bien fou. Il eut une pensée pour le petit Davis et tous ces enfants qui ne profiteraient jamais assez de la vie.
Alors qu'il sifflait la fin de l'entrainement, il aperçut la mère de son fils.
Quittant le terrain il alla à sa rencontre et la salua d'un baiser sur la joue.
- Le petit m'a dit que tu avais eu ta promotion... Félicitation.
- Merci.
- J'aimerai te parler de quelque chose concernant Parker...

_________________


Supérieur de Booth : Dr Brennan pour que nous déclenchions une enquête, vous devez déclarer que c'est un meurtre
Goodman : sans enquête on ne pourra établir que c'est un meurtre, mais il n'y aura pas d'enquête tant que le docteur Brennan ne dira pas que c'est un meurtre... dois-je appeler un philosophe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo0-Bones-0oo.skyblog.com
rowane78
Modo générale du BuffAngel
Modo générale du BuffAngel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Ven 18 Jan - 4:40

EPILOGUE: une soirée peu ordinaire

La musique qui précède la fanfic ... et juste la musique de fond de cet épilogue ...
Lifehouse - YOU and ME

Le soleil était absent depuis déjà quelques heures en cette fin de journée, la neige tombait depuis de longues minutes et déjà une fine couche blanche recouvrait tout ce qui se trouvait dehors.
Le vent soufflait un peu plus fort à chaque minute, contenant difficilement sa fureur naissante. Il sifflait entre les dernières feuilles suspendues aux arbres, et claquait contre les parois des bâtiments de la grande ville. Dehors, les gens se dépêchaient de rentrer chez eux avant de se retrouver coincés par la neige. L'hiver prenait racine.
Brennan était assise sur le sofa de son bureau, un œil posé sur un dossier l'autre contemplant les cristaux de glace se déposer sur la fenêtre avant qu'un vent glacé ne les emporte plus loin.
Presque 6 mois c'était écoulé depuis l'affaire du petit Davis, Brennan était enceinte jusqu'au dent. Et malgré les recommandations de son pédiatre, de Booth et de tous ses amis, elle continuait de travailler à l'institut. Booth lui avait interdit de l'accompagner sur les enquêtes et, malgré des constatations les premiers mois, elle avait fini par céder.
Angela, entra dans le bureau suivit de prés par Jack et Zack. Tout trois étaient vêtus de leur manteau et de leur bonnet.
- Brennan, nous partons ... tu veux que l'on te dépose quelque part ? questionna Angela.
- J'attend Booth, il vient de partir du travail.
Angela retira ses gants et son bonnet.
« nous allons attendre qu'il arrive alors... ! »
- Docteur Brennan, vous fait quelque chose pour Thanksgiving ? demanda Zack s'installant prés des deux femmes.
- C'est une fête commerciale ! L'opinion publique veut nous faire croire que c'est l'occasion de remercier les Indiens qui ont fournit eau et nourritures aux premiers puritains britanniques arrivés en Amérique...mais ce qu'ils oublient de préciser c'est que ces mêmes puritains ont anéantie cette civilisation !
- Ca veux dire non ? demanda Jack, se joignant à la conversation.
- En fait, Seeley considère cette fête comme une occasion de réunir la famille. Alors j'ai accepté : nous devons passer prendre Parker et aller au restaurant manger une grosse dinde. Je crois que les filles (elle passa sa main sur son ventre) sont aussi gourmandes que leur papa.
Angela se leva pour contempler de plus prés la neige tomber. Désormais tout était blanc et plus aucunes voitures ne circulaient. Lisant dans ses pensées, Jack alluma le téléviseur.
« Nous recommandons à tous les habitant de la capitale de rester chez eux, une tempête de neige est en train de s'abattre sur la ville, et la circulation devient extrêmement difficile.
Une situation d'urgence vient être établie, les secours sont mobilisés mais la neige freinera leurs interventions pendant plusieurs heures. »
La télévision fut brouillée à cause des intempéries. Brennan n'eut pas le temps de s'inquiéter pour Booth : il pénétrait déjà dans le bureau chassant la neige qui recouvrait sont long manteau d'hiver.
- Bonsoir ma chérie, dit-il embrassant sa femme. Bon Thanksgiving tout le monde et Félicitation Dr Addy pour votre nouveau poste au Jeffersonial.
Booth quittait déjà la pièce sous les regards intrigués du reste de la bande.
- Tu vas où comme ca ?
- Chez Rebecca chercher Parker, dit-il comme si c'était logique.
- Une Tempête de neige est annoncée, on est coincée ici, prévint Brennan.
- Mais non, j'ai un Gros 4x4, ne t'inquiète pas...
Alors qu'il prononçait ces mots, les lumières s'éteignirent. L'obscurité s'abattit dans l'Institut aussi rapidement qu'un éclair. Cette coupure de courant fut accompagnée par les hurlements de Jack.
- ne vous inquiétez pas, Jack a peur du noir, informa Angela se rendant dans son bureau pour aller chercher les bougies qu'elle utilisait pour parfumer son antre.
Booth se tourna vers Brennan.
- Bon et bien, commença Booth tapant des mains, si on y allait avant que le ciel ne nous tombe sur la tête.
Avant qu'il n'eut finit sa phrase, la batterie de secours de l'institut s'était mise en marche.
Une alarme résonna et des lumières vertes se mirent à clignoter prés de la porte. Booth courut jusqu'à l'accès plaquant ces deux mains contre les vitres pour les faire s'ouvrir.
- Non, Non ! Hurla-t-il. Pas ce soir ! Pas après le Noël de l'an dernier !
- Mon chéri, j'ai bien peur que nous soyons coincé ici...
- En cas de coupure les portes se verrouillent automatiquement, finit Zack.

Tous le groupe s'était réunit dans le bureau de Brennan. Les lumières alimentées par la batterie de secours donnaient un ton tamisé à la pièce. Les ombres des objets de décoration de Brennan se projetaient tels des monstres sur les mur ocre du bureau.
Booth, avait tenté d'appeler une dizaine de fois son fils pour le prévenir, mais les réseaux étaient saturés. Il finit par jeter le portable sur une place, laissée vide, du divan.
- J'ai faim ..., se plaignit Brennan pendant que Zack approfondissait à haute voix une étude sur la relativité de la matière.
- Ca ne m'étonne pas, Dit Angela caressant son énorme ventre.
- Elle coûte très cher en nourriture ! informa Booth.
Jack sortit un prospectus du resto-chinois le plus proche : « vous pensez que lorsqu'il marque livraison 24H/24 ... ca comprend aussi les jour particulier comme celui ci ? »
Sentant le regard pesant de ces amis, agacés par ces blagues idiotes il ajouta :
- Ok ok, je monte à la cafétéria chercher quelques choses à manger.
- Zack va t'accompagner ! Dit Booth poussant Zack du divan.
- Pourquoi moi ? pourquoi pas vous ?
L'agent du FBI le fusilla du regard.
- Ok j'ai compris, c'est vous qui avez l'arme ... Puis il courut rejoindre son ami.
Angela se leva à son tour du divan.
- Tu vas où ? demanda Brennan.
- Je vais préparer la table !

Booth s'installa à côté de Brennan sur le canapé, la salle était vide, les lumières rendaient l'atmosphère romantique...
- Plus que toi et moi...
- Booth pas là, je suis enceinte jusqu'aux dents, dit-elle retirant la main qu'il avait laissé glisser sous son haut. Tu ne veux quand même pas que l'on fasse l'amour sur le canapé de mon bureau avec nos deux filles entre nous !
Booth grimaça, se rasseyant correctement sur le divan. « vu comme ca... ».
- Je vais allé aider Angie à préparer la salle. Dit Brennan tentant de se relever.
Booth sauta du canapé et la pointa du doigt : « je vais aider Angela, toi, tu restes là ! »
- de toute manière je ne pourrai pas aller bien loin ... je n'arrive plus à me lever toute seule...

Angela était déjà suspendue en l'air, essayant d'accrocher des guirlandes, lorsque Booth entra pour l'aider.
- Angela ce n'est pas noël !
- Je sais mais ... c'est tellement plus jolie !
Il l'aida à accrocher le reste des décorations, puis ils dressèrent la table.
- Tu ne lui a toujours pas fais ta demande ?
- Je ne parle pas de ces choses la avec vous, les fouines ! dit Booth se concentrant pour plier la serviette et la mettre dans le verre.
- Oui mais Brennan en parle ! Avec moi.
- A bon ?
Angela plissa la bouche tout en acquiesçant. Puis elle lui donna un léger coup de coude, admirant la salle.
- On s'est bien débrouillé !

Le repas se déroula dans la joie et la bonne humeur, chacun racontait de vieilles anecdotes de leur passé et ils oublièrent même qu'ils étaient loin de leur famille.
Dehors la neige continuait de tomber, désormais on ne voyait plus rien ... rien hormis la nappe blanche et épaisse qui arrivait jusqu'au bord des fenêtres.
- Le repas n'était pas si mauvais que ça, informa Booth se frottant l'abdomen.
Jack qui avait quitté la salle un peu plus tôt revint avec une mallette.
- un poker ... ca vous tente ?
Booth sauta de sa chaise et se précipita sur la mallette, l'ouvrant pour admirait sont contenu : Les jetons étaient méticuleusement rangés par couleur.
- On joue de l'argent alors ! s'exclama-t-il prenant le paquet de cartes en main.
- Booth ne joue pas aux jeux d'argent...informa Brennan, cet un ex-joueur...
- On ne joue qu'avec les jetons alors ?
- Je ne préfère pas.
Angela se mit à rire et ajouta « on sait qui porte la culotte dans le couple ».
Booth se laissa retomber, accablé, sur sa chaise. Jack quitta la salle, la mallette en main pour la remettre dans son bureau.

- J'ai pensé que ça pourrait faire l'affaire, dit-il revenant avec les bras remplit de jeux de sociétés.
- Oui excellent ! Répondit Angéla, le gratifiant d'un baiser rendant ainsi officiel leur relation.
- A quoi joue-t-on ? demande Zack faisant de la place sur la table.
- Oh ça à l'air pas mal ça, dit Booth en attrapant le Monopoly, situé à la base de la pile de jeu.
Brennan qui ne connaissait pas ce jeu, constata lorsque Zack l'ouvrit qu'il contenait pleins de billet de couleur en papier.
- C'est un jeu d'argent ?!
- Brennan, ma chérie... C'est le MONOPOLY !
Sous les regards suppliant de tout le groupe elle finit par craquer.
- Je vais vous écraser, rit Booth.
- C'est ce qu'on verra, ajouta Jack avec un regard de tueur amusé.
Les deux hommes se défièrent d'abords du regard, puis se levèrent de leur siège. Ils mirent les deux mains devant leur hanches comme pour attraper des flingues de cow-boy. Jack dégaina le premier suivit de prêt par Booth. Une fois qu'ils crièrent « Pan » à l'unisson, il soufflèrent sur le canon imaginaire de leur arme fictive.
Le reste du groupe les observait méfiant de leur comportement.
- j'étais normal avant de vous connaître ! Dit Booth se rasseyant mal alaise.
- Qui commence ?

Au bout d'une heure, la partie battait son plein. Des hôtels de couleur rouge étaient disposés sur presque toutes les cases. Angéla était en tête, suivit très prés par Brennan et Zack, les deux rigolos se retrouvaient derniers et au bord de la faillite.
- Bah alors, se moqua Angéla, vous faites quoi ?
- T'inquiètes pas, on se prépare pour la fin, répondit Jack concentré sur sa partie
- C'est à toi ma chérie, annonça Booth à Brennan.
- Jouer sans moi je reviens je...
- Ça ne va pas ? S'inquiéta-t-il l'aidant à se lever de son siège.
- Si, si tout vas bien, les filles m'appuient sur la vessie ... je vais aux toilettes.
Brennan disparut de l'air de jeu.
- je prend sa partie ! s'exclama Booth arborant un sourire triomphal.

Plus les minutes passées, plus Booth regardait sa montre à intervalle rapproché.
- Que fait elle bon dieu ! Ça fait 20 minutes qu'elle est partie.
Il finit par se lever, il sentait très bien ce qui était en train de se passer.
Il entra dans les toilettes des dames, mais Brennan ne s'y trouvait pas. Accélérant le pas, il se rendit dans son bureau.
« Tempérance ? »
- Je suis là, dit-elle assise sur le sol le dos contre le mur.
Booth se précipita sur elle. « Ca ne va pas ? »
- Les filles arrivent, je viens de perdre les eaux.
- Ho non pas ce soir ...
- Je crois qu'elle sont pressééééééeeessss, la fin de sa phrase se termina en un hurlement arraché par la douleur
Booth transporta Brennan jusque sur le divan. Il sortit son téléphone et composa le numéro des pompiers. Sa première tentative fut un échec. Le réseau était toujours saturé. Il recomposa le numéro une seconde fois :
« Allô, ma femme est en train d'accoucher, nous sommes au Jeffersonnial.... Bon Dieu ! Je ne vais pas l'accoucher moi même ! .... »
- Raccroches Seeley !
« Je ne suis pas médecin ! ... Ramenez vous tout de suite !.... vous avez bien des hélicoptères ?!!!.... à cause de la neige ? »
- RACCROCHHHEEEEEEE, hurla-t-elle se pliant de douleur.
Booth obéit.
- Va chercher Angela, et Zack ils vont m'accoucher ...
- Eux ?!
- Tu préfère peut-être le faire TOOOIII MEMEEEEEE.
Booth semblait paniqué, il ne voulait pas laisser Temperance toute seule.
- Reste là, je revient tout de suite, finit-il par dire mettant ses deux mains en avant pour bien lui faire comprendre de ne pas se déplacer.
- Je ne peux pas BOUGGERRR !!! DEPECHE TOIII !

Zack et Angela, était entrée dans la salle en vitesse pour regarder où en était le travail. Jack et Booth étaient partis chercher du matériel afin d'aider éventuellement l'accouchement en cas de difficultés.
Angela sortit de la salle « Va lui tenir la main Booth ». Tel un enfant, Le papa entra dans la pièce à la fois effrayé et émerveillé d'assister à un tel événement.
Brennan soufflait à intervalles réguliers, et poussait dés que Zack lui ordonnait. La situation aurait put être risible dans un contexte différent.
Au bout de 3 heures de souffrances pour Brennan, et de patience pour Booth, l'une des deux petite poussa son premier crie. Zack la déposa dans une serviette et la tendit à Booth. La deuxième arrivait déjà.

Quelques temps plus tard, la troupe s'était réunit dans le bureau, les deux petites filles dormaient dans deux couffins aménager, prés de leur maman.
Elles semblaient en bonne santé, elles étaient magnifiques.
- Comment s'appellent-elles, Dit Jack qui découvrait pour la première fois ces deux bout'chou.
- Maïlee et Suzie... Dirent Booth et Brennan à l'unisson.
- Laissons le Dr Brennan se reposer.. Dit Zack faisant sortir tout le monde de la pièce.
Lorsqu'il eurent quitté le lieu, Booth prit Zack à l'écart. « Merci pour tout docteur Addy ». Il le gratifia d'une poignet de main viril qui émoustilla le jeune docteur en anthropologie.
Puis il sortit son téléphone portable.
« Allô Rebecca ... ? Désolé de te réveiller à cette heure là.... Nous nous sommes retrouvés coincés à l'institut.... Oui encore.... ... Les réseaux étaient saturés, je sais j'ai essayé d'appeler Parker toute la soirée......Oui je le prend demain matin pour la semaine....Je voulais te dire que les jumelles viennent d'arriver.... Merci....embrasse Parker.... A Demain. ».

L'agent du FBI se rendit auprès de sa femme, elle s'était endormie. Il s'approcha de la fenêtre afin d'observer cette merveilleuse nuit. Dehors, la neige avait cessée de tomber, les nuages s'étaient dissipés laissant apparaître la lune dont les rayons blanchâtres se reflétaient sur le paysage blanc.
Il finit par s'installer sur un fauteuil, proche de sa femme et de ses filles. Dans quelques heures les secours arriveraient pour emmener toute cette petite famille au service maternité de l'hôpital le plus proche.


FIN

_________________


Supérieur de Booth : Dr Brennan pour que nous déclenchions une enquête, vous devez déclarer que c'est un meurtre
Goodman : sans enquête on ne pourra établir que c'est un meurtre, mais il n'y aura pas d'enquête tant que le docteur Brennan ne dira pas que c'est un meurtre... dois-je appeler un philosophe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo0-Bones-0oo.skyblog.com
Myaparker
expert médico-légal
expert médico-légal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 315
Age : 30
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Sam 19 Jan - 22:52

Onnnnn c'est tout chou comme fin! J'ai vraiment adoré ta fic, elle est vraiment géniale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ewilan
Agent Spécial du FBI
Agent Spécial du FBI
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 28
Localisation : Dans les mondes d'ewilan
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Dim 20 Jan - 18:54

trop magnifique la fin! j'adore c'est vraiment trop beau! j'aimerai trop voir comment brenan ce débrouille pour élever tout ce petit monde! et booth a finelement son fils pour une semaine, c'est bien!
j'espere que tu vas nous ecrire d'autre fic aussi magnifique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rowane78
Modo générale du BuffAngel
Modo générale du BuffAngel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Jeu 28 Fév - 17:12

en fait j'ai commencé une suite a celle ci 5 ans plu tard mais je ne l'ai pas asser avancé pour commencer à publier ....

_________________


Supérieur de Booth : Dr Brennan pour que nous déclenchions une enquête, vous devez déclarer que c'est un meurtre
Goodman : sans enquête on ne pourra établir que c'est un meurtre, mais il n'y aura pas d'enquête tant que le docteur Brennan ne dira pas que c'est un meurtre... dois-je appeler un philosophe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo0-Bones-0oo.skyblog.com
Myaparker
expert médico-légal
expert médico-légal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 315
Age : 30
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Ven 29 Fév - 17:14

J'ai hâte de lire ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboune51
expert médico-légal
expert médico-légal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Age : 42
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Mer 6 Mai - 23:38

pourquoi je peux pas lire cette fic ? Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marielle
Agent Spécial du FBI
Agent Spécial du FBI
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 43
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Jeu 7 Mai - 14:18

baboune je te rassure je ne peux pas la lire non plus je n'ai qu'un fond noir je ne comprend pas pourquoi confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboune51
expert médico-légal
expert médico-légal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Age : 42
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Ven 8 Mai - 0:25

ok marielle en faite ça te fais la même chose qu'a moi affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Togepi
assistant
assistant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Ven 8 Mai - 14:43

moi aussi j'ai un fond noir mais il sufi de surligné le fond noir et tout apparais

donc je n'ai lu que le premier chapitre (pas le temps de lire la suite tout de suite llol) et je tenais a comenté se 1er chapitre

et bien sa donne envie de lire la siute.
Ca se lie facilement et ca promais d'être interesent.
Tu a bien retrenscri la personalité des personnages.
J'adore ton syle bravo je me ferai un plaisire de lire la siute ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboune51
expert médico-légal
expert médico-légal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Age : 42
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Dim 10 Mai - 20:46

merci du conseil Togepi , grace à toi j'ai pus lire cette belle fanfic et d'ailleur toutes mes félicitation à l'auteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherisch
stagiaire
stagiaire


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Jeu 5 Nov - 0:04

je viens de lire ta fic du début a la fin et je la trouve très bien, franchement bravo et continu comme ca^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rowane78
Modo générale du BuffAngel
Modo générale du BuffAngel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Sam 8 Mai - 20:52

Merci a tout les lecteurs de la fanfiction.
J'ai écrit la suite des deux premières et je vais bientôt commençer à la publier.

dsl pou rle bug de l'écran noir . je ne sais pas ce qu'il sait passé .... c'est surement lorsque les modos on changer le design du fofo

_________________


Supérieur de Booth : Dr Brennan pour que nous déclenchions une enquête, vous devez déclarer que c'est un meurtre
Goodman : sans enquête on ne pourra établir que c'est un meurtre, mais il n'y aura pas d'enquête tant que le docteur Brennan ne dira pas que c'est un meurtre... dois-je appeler un philosophe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo0-Bones-0oo.skyblog.com
caroline
stagiaire
stagiaire
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 42
Localisation : colombes
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Dim 9 Mai - 18:49

J'adore cette fic et attend avec impatience la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rowane78
Modo générale du BuffAngel
Modo générale du BuffAngel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Ven 14 Mai - 22:33

FANFICTION Meurtres et enlèvements

Tome III


Chapitre 1 : Une vie Si... Parfaite


Booth était installé dans son bureau, il essayait de se concentrer sur le rapport d’enquête qu’il devait remettre à son supérieur mais les cris qui animaient cette maison lui rendaient la tâche bien difficile.

Son regard se laissa distraire par une photo de famille, soigneusement installée devant lui.
Posant le stylo qu'il mâchouillait depuis une dizaine de minutes, il attrapa la photo pour la contempler de plus près : Brennan arborait un sourire heureux, elle semblait être une femme et une mère accomplie. Parker tenait la main de ses deux petites sœurs en grand frère protecteur. Booth passa le doigt sur les visages de cette belle famille. A cet instant, la fenêtre s'entre ouvrit laissant pénétrer un vent doux de début d'hiver qui vint lui chatouiller le visage. Il se leva pour refermer la fenêtre, emprisonnant à l'extérieur le vent qui était venu le perturber. Il regarda un instant les dernières feuilles suspendues aux arbres se détacher de leur branche et tomber sur la terre engorgée d'eau dans une valse rythmée par le vent.
Booth fit volteface lorsque la porte s'ouvrit à grande volée.

- Papa ! Suzie, elle dit que c'est elle qui soufflera les bougies d'abord parce que elle est née avant ! hurla la petite brunette, plaçant ses mains sur ses hanches telle que le faisait si souvent sa maman.
- Maïlee ... Tu sais que quand Papa est dans son bureau... tu n'as pas le droit de venir le déranger.
- Mais Papa ! Moi je veux pas souffler les bougies sur le même gâteau ...
Booth vint prendre sa fille, et la hissa dans ses bras. Il lui replaça une mèche de cheveux derrière son oreille.
- Maman n'a même pas acheté le gâteau ... je lui dirai d'en prendre deux ....
- Nan qu'un, dit la petite levant l'index tout en arborant un grand sourire.
Seeley fronça les sourcils.
- Tu m'as dis que tu ne voulais pas souffler les bougies sur le même gâteau...
- Ben oui mais Suzie en prépare déjà un !
Les yeux de Booth se transformèrent en deux monstrueuses billes lorsqu'il les écarquilla. Il se précipita dans la cuisine, tenant fermement Maïlee dans les bras. La totalité des placards de la cuisine avait été laissés ouvert, de la farine, du lait, du chocolat et un tas d'autres ingrédients jonchaient un peu partout sur le plan de travail. Suzie, quand à elle, était installée à genoux sur un haut tabouret de leur bar. Ses cheveux étaient remplis de tous les ingrédients qu'elle avait dû mettre dans le gros saladier.
En voyant le regard de son père, la petite comprit rapidement que de faire un gâteau n'avait pas dû être une si bonne idée.
- Bon sang ! Les filles ... on ne peut pas vous laisser deux minutes ?
Suzie fit ce qu'elle savait le mieux faire : son menton trembla et des larmes dégoulinèrent sur ses petites joues roses.
« PARKER !!! » hurla Booth à travers la cuisine, tout en déposant Maïlee sur une chaise. Un prés-ado de presque douze ans, des cheveux bouclés mal coiffés, accourut dans la cuisine. Il se stoppa net dés qu'il aperçut le chantier dans lequel il se trouvait.
- je t'avais demandé de les surveiller !
- j'avais mis un film dans le lecteur DVD ... et je suis parti finir mes devoirs ...je ne pensais pas quand si peu de temps..., se justifia-t-il.
Booth s'ébouriffa les cheveux, il savait que si Tempérance arrivait avant que toute la maison ne soit remise en ordre, il allait encore avoir de sérieux problèmes.
- Bon, Parker et Maïlee vous me rangez toute cette cuisine... je veux que ca brille, et Parker tu appelles Tempérance pour qu'elle ramène DEUX gâteaux !!
- Mais papa, C'est elle qui...
Booth fusilla Maïlee du regard qui ne préféra pas terminer sa phrase.

Il est vrai que lui et Tempérance avait beaucoup de difficultés à concilier leur vie familiale et leur travail. Tout autant, qu'ils avaient fait pression à la direction du FBI pour continuer de travailler ensemble malgré leur statut d'époux, leur prouvant qu'ils faisaient un duo de choc.
Quand les filles n'étaient pas à l'école, elles passaient le plus clair de leur temps à l'institut à grandir autour de squelette, et d'enquêtes policières. Booth savait très bien que ce n'était pas sain pour elles mais Brennan ne voyait pas du tout le problème.
Il aurait voulut payer une nounou, pour garder les filles à la maison, mais Tempérance si était formellement opposée. Elle qui avait manqué d'une famille ne voulait surtout pas répéter un schéma similaire avec ses enfants.
Booth attrapa Suzie, toujours perchée sur le tabouret. «Toi ma p'tite fille tu vas venir à la douche avec Papa et on va avoir une petite discussion.»

Brennan était rentrée depuis 20 minutes, elle mit au four les plats à réchauffer qu'elle avait préparés dans la matinée.
- Maman !!! hurla Suzie courant dans les bras de sa mère.
- Hey ma puce... où sont les autres ? Questionna-t-elle trouvant la maison bien silencieuse.
- Papa donne le bain de Maïlee et Parker prrtt .... Je sais pas.
- Tu vas chercher Parker et vous mettez le couvert, les invités ne vont pas tarder
Brennan regarda sa fille quitter la cuisine en courant. Elle sourit. Sa vie était si ...Parfaite.
Elle avait finit par épouser l'homme qu'elle aimait. Ses filles, débordaient de joie de vivre. Et elle considérait Parker comme son fils. Un jeune garçon pleins de rêves, et avec un grand avenir en perspective.

Booth et Maïlee apparurent dans le grand salon au moment où la sonnette d'entrée retentissait.
La petite Maïlee se précipita pour aller ouvrir, mais son père la reteint par le bras.
- ho. Tu fais quoi ? La questionna-t-il pendant que Brennan ouvrait pour laisser entrer Angela, Zack et Jack qui tenait un couffin.
- Ben j'allais faire entrer nos invités ...
Booth lui secoua légèrement le bras, resserrant légèrement son étreinte.
- Tu sais que tu n'as pas le droit d'ouvrir la porte !
La petite acquiesça.
- Pourquoi ? l'interrogea-t-il
- Parce que c'est peut être quelqu'un qui enlève les petits enfants comme moi.
Booth lui sourit, tout en libérant son bras et en l'attirant à lui.
Parker alla à la rencontre de Zack, et après l'avoir salué d'une poignée de main il ajouta « Faut que je te montre un truc ! Je suis entrain de fabriquer un micro robot espion »
- Quel processeur tu utilises ? Questionna Zack
- J'ai récupéré un Nios II, c'est le père d'un ami qui me l'a filé. Tu veux venir voir l'engin ?
Booth regarda Zack et son fils partir dans la chambre de Parker. Il secoua la tête, il avait tout fait pour que son garçon ne devienne pas un Zack Addy numéro deux mais Parker semblait se passionner pour les sciences, inventant sans cesse un tas de gadgets que les filles finissaient toujours par détruire.
Brennan se pencha sur le couffin admirant le bébé de Jack et Angela.
- Je ne sais pas comment tu as tenu le coup Temp' ... je n'arrive pas à dormir. Il mange tout le temps ... alors toi avec tes deux p'tits gloutons ... je ne sais vraiment pas comment tu as tenu le coup ! Se lamenta-t-elle sortant le jeune Diego de son couffin pour lui donner la tétée.
-Je dormais avec des boules caisses ! Murmura Brennan en plaisantant.

Une fois que Jack eu déposé le panier vide dans un coin de la salle, les deux jumelles se précipitèrent sur lui, lui sautant toutes les deux dans les bras.
- Tonton Jack ! Tu as un cadeau pour nous ???? Dirent les filles à l'unisson.
- Ce n'est pas votre Tonton ! Combien de fois vais-je devoir le dire ! s'exclama leur père tout en offrant un apéro à Jack.
- Laisse les ... ca ne me dérange pas
- Oui mais moi si !
Jack sortit deux sucettes de ses poches, qu'il offrit aux jumelles. Tempérance les intercepta avant même que les petites ne les tiennent en main.
- Maman !!
- Pas à cette heure-ci... les sucettes ça sera pour demain si vous êtes sages !
- C'est du chantage. Bouda Maïlee allant s'asseoir prés d'Angela pour admirer le bébé.
- On ne peut rien te cacher ma puce, dit sa mère en rigolant, tandis que Suzie commençait pour la dixième fois de la journée à chouinner.
Le reste de la soirée d'anniversaire se déroula dans une atmosphère de fête familiale qui comblait Brennan. Booth avait raconté, aux jumelles, la soirée de leur naissance qui s'était déroulée 5 ans auparavant à L'institut Jefferson.

Mais ce que tout le monde ignorait c'est que juste à côté, dans une camionnette située en face de leur maison, une personne les observait depuis quelques semaines. Ecoutant leurs conversations les plus intimes à l'aide de micros installés soigneusement dans la maison…

_________________


Supérieur de Booth : Dr Brennan pour que nous déclenchions une enquête, vous devez déclarer que c'est un meurtre
Goodman : sans enquête on ne pourra établir que c'est un meurtre, mais il n'y aura pas d'enquête tant que le docteur Brennan ne dira pas que c'est un meurtre... dois-je appeler un philosophe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo0-Bones-0oo.skyblog.com
caroline
stagiaire
stagiaire
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 42
Localisation : colombes
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Lun 17 Mai - 22:50

Super la suite et vivement la suivante[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rowane78
Modo générale du BuffAngel
Modo générale du BuffAngel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Lun 24 Mai - 23:04

TOME III

Chapitre 2 : Le début du cauchemard


Au petit matin, la camionnette blanche vint s'installer sur le trottoir d'une rue parallèle à celle où se situait la maison des Booth. Les rues, en ce dimanche, étaient encore bien silencieuses à cette heure si matinale. Mais dans la maison la quiétude de ce jour religieux avait laissé place au vacarme habituel depuis déjà quelques heures.
Booth et Parker essayaient tant bien que mal d'enfiler les manteaux des deux petites qui couraient dans tous les sens.
Lorsque Booth attrapa enfin Maïlee, cette dernière se débâtit en s'exclamant :
- Pourquoi nous on doit venir ! Pourquoi maman elle vient pas !
Alors que Parker tenait enfin sa seconde sœur, la petite lui envoya un coup de pied dans le tibia. Le garçon se mit à hurler de douleur, tendit que Booth lâcha Maïlee et se précipita sur Suzie pour lui donner la fesser. Quelques instants plus tard, Brennan apparut en robe de chambre, les cheveux en bataille. Elle venait tout juste de lâcher l'oreiller, réveillé par ce vacarme incessant.
- Que ce passe t-il encore ? Questionna-t-elle se servant une tasse du café préparé plus tôt par Booth.
- Papa, il veut qu'on aille à l'église, commença Maïlee
- Mais nous on veut pas, finit Suzie.
Booth plongea son regard dans celui de Brennan, la suppliant de le soutenir. La maman se baissa pour être à hauteur des petites, et leur prit les mains.
- C'est important pour papa ...
- Mais
Un bâillement vient interrompre la réplique de Maïlee.
- On est fatiguée...
Brennan conversa du regard avec Booth.
- Bon allé filer vous recoucher dans le lit de papa et maman ... Aujourd'hui c'est exceptionnelle ... C'est parce que vous vous êtes couchés tard hier. Dit Brennan leur donnant des tapes aux fesses pour qu'elles filent en vitesse.
Les filles partirent en courant se glisser sous les draps.

Lorsque Booth rentra de l'église après avoir déposé Parker chez Rebecca, il trouva la maison bien silencieuse pour cette fin de matinée.
Il inspecta la maison cherchant les trois femmes de sa vie. Lorsqu'il poussa la porte de sa chambre le tableau de la famille heureuse se dessinait devant lui : Brennan se trouvait étendue au centre du lit entourée par ses deux petites filles, toutes trois dormaient d'un profond sommeil.
Mais de l'autre côté de la rue une personne était sur le point d'interrompre ce bonheur familial. En effet, la camionnette était garée, observant sans relâche les moindres faits et gestes de la famille. Même Booth n'avait pas remarqué cette présence, trop occuper par sa vie si parfaite.
Alors qu'il quittait la chambre son téléphone sonna. Une affaire venait de lui être confiée : lui et Brennan devaient se rendre au FBI pour examiner un squelette déposé dans la nuit devant les portes du Bureau Fédéral d'Investigation de Washington.

Raccrochant son téléphone, il entra dans sa chambre et embrassa Temperance pour la réveiller.
- Hey, dit-elle affichant un sourire comblée.
- On a du travail ... lui chuchota-t-il à l'oreille en profitant pour déposer de petits baisées dans son cou si doux.
Un problème se posa alors, qui allait garder les jumelles ?
Booth n'aimait pas que les filles trainent à L'institut, ce n'était selon lui pas un endroit sain pour de si jeunes enfants. Tout le contraire de Brennan qui ne voyait pas le problème, trouvant qu'un tas de chose pourrait les enrichir dés maintenant.
Tout en débattant de ce qu'il allait faire des filles, Booth pressa Brennan pour qu'elle enfile des vêtements.
Mais une fois encore Booth du se résigner devant sa femme qui ne baisserait jamais tête.

Booth emmena les deux petites dans le Bureau de Tempérance, pendant que cette dernière enfilait déjà ca combinaison et ses gants.
- Bon les filles, vous connaissez la règles ? Dit-il les fixant tour à tour.
- T'inquiète pas on sait : Interdiction de sortir d'ici ou de jouer avec tonton Jack ou Zack !
- Ok. Vous serez sage alors ? Dit-il leur déposant un baiser sur la joue.
- Oui Papa ! Dire les filles à l'unisson affichant un grand sourire qui annonçait déjà qu'elles avaient un plan bien trouver pour se divertir.
Booth vint rejoindre Tempérance, il se pencha par-dessus son épaule pour lui murmurer : « Tu pense vraiment qu'elles vont être sages ? Je dis ça, parce que souviens toi la dernière fois qu'on les a amené »
Brennan détacha son regard du dossier qu'elle parcourait.
- Quoi ?
- Chérie ! Elles ont joué à la poupée avec le squelette d'un bébé monté en exposition au musée !
Brennan secoua la tête se rappelant dans quelle fureur était Booth en les trouvant en train de faire des bisous au bébé en os. Elle se mordit la lèvre inférieure pour retenir son sourire.
- Elles m'ont promis qu'elles ne le feraient plus, j'ai confiance... Dit Brennan lui caressant le bras.
-Tu as confiance en elles ! Écoutes je sais bien se sont nos filles, mais crois moi il ne faut jamais faire confiance en des enfants, surtout quand ils sont malins comme elles.
Brennan secoua la tête négativement, se dirigeant vers le reste du groupe
-Tu verras bien que j'ai raison, souri Booth la suivant.
Brennan s'attacha les cheveux en vitesse avec l'élastique qu'elle avait mis autour de son poignet.
-Qu'avons-nous sur l'affaire ? Demanda Brennan arrivée devant les fouines.
- Et bien le corps à de multiples fractures, l'Os Iliaque, l'Axis, le Tibia, l'Humérus et le Radius. Et ce trou ci sur le crâne est l'impact d'une balle.
-Très bien Dr Addy, dit Brennan tout en regardant les os. Mais ou avez-vous trouvez le corps, il a plus de 10 ans !
- Et bien ça je peux y répondre dit Booth, en coupant Jack, il a été retrouvé dans les jardins du FBI.
- Le FBI ! Qu'est ce qu'un corps faisait là bas ?! S'étonna Angéla.
- Bien comment dire, c'est pour ça que le FBI fait appelle à vous pour que l'on découvre pourquoi certains corps sont là où on les retrouve ! Dit Booth faussement agacé.
- J'ai trouvé des résidus de terre incrusté dans les os ainsi que du bois, je suis en train de les analyser pour voir d'où ils peuvent provenir. Dit Jack se dirigeant déjà vers son labo.

La journée était passée à une vitesse affolante. Brennan et son équipe ne levèrent pas les yeux du cadavre analysant tout ce qu'il pouvait trouver. Booth fit l'intermédiaire entre le Jefferson et le FBI qui voulait savoir au plus vite d'où provenait ce satané cadavre et surtout qui l'avait déposé là !
La soirée touchée à sa fin et les jumelles ne s'étaient pas faites entendre ce qui étonna Booth, Arrivée dans le bureau, les deux parent admirèrent quelques instants les deux petits bout de choux endormies sur le sol.
- Bon à quoi ont-elles jouées aujourd'hui ? Dit Booth inspectant le bureau.
- Pas à la guerre, le canapé et les coussins sont en place dit Brennan, attrapant l'une des jumelle pour la hisser dans ses bras. Ni à dessiner sur les murs !
- Hum ... je crois qu'elles ont juste gravé leur prénoms sur ton bureau. Dit-il passant le doit sur les inscriptions.
Brennan se précipita pour regarder le chef d'œuvre !
- C'est pas vrai ! Ce bureau était une pièce unique importait d'Asie.
- Il l'est encore plus maintenant.
Booth afficha un large sourire, si la baby-sitter avait garder les petites à la maison rien de tout cela ne serait arrivé.
- Ne dis pas ce que tu pense ! Le prévint-elle.
- J'avais raison ... Dit-il tout joie courant pour attraper Suzie avant que Brennan ne lui donne un coup.


« Les filles s'est l'heure de se réveiller on est en retard, habiller vous vite et aller manger, papa a préparé le petit déjeuner, vite, vite, vite. »
Les deux petites sautèrent de leur lit, rigolant aux éclats pour que maman ne mette pas de tape aux fesses ou ne les chatouille pas comme elle avait l'habitude de le faire au réveil.
Un fois en tenue d'écolière les deux petites se hissèrent sur les haut tabouret de la cuisine pour que Papa leur servent le repas du matin.
- Sandy viendras vous chercher à la sortie de l'école nous avons trop de travail on ne peut pas vous prendre ce soir.
- Mais pourquoi Parker viens pas lui ? Demanda Suzie.
- Il finit l'école trop tard aujourd'hui. Et il est avec sa maman. Dit Brennan remplissant le bol de la petite.
- Mais on ne veut pas on n'aime pas Sandy, elle s'occupe jamais de nous. Protesta Maïlee.
- Eh les filles on arrête ! vous aurez Sandy ce soir et c'est tout vous ne négociez, s'énerva Booth. Il n'avait pas assez dormi, inspectant une partie de la nuit les vidéos des caméra de surveillance du FBI pour trouver un éventuel suspect mais l'image relever était beaucoup trop flou : homme habiller en noir avec un bonnet, des lunette de soleil, taille moyenne, corpulence moyenne ... Rien qui puisse les aider.

Arrivé à Jefferson, Booth et Brennan étaient en pleine conversation concernant le fait que la baby-sitter vienne récupérer les filles après l'école. Mais Brennan finit par capituler, après l'incident d'hier.
- Je sais où était le corps avant d'être transporter au FBI. Dit Jack les interrompant.
- Où ça ? Questionna Booth ne voulant pas faire durer le suspens plus longtemps.
- Dans un cimetière.
- Etonnant pour un squelette ! s'exclama l'agent du FBI
- J'ai fait quelques recherches et un corps a été déterré dans le cimetière des anciens combattants.
L'arrogance de Booth fit place au doute, à l'incertitude. Les paroles de Jack firent remonter un tas de souvenir qu'il aurait voulu oublier.
- Sous quelle tombe était-il ? Interrogea Booth.
- Mark Jackson. Né le 22 janvier 1977 mort le 15 septembre 1998.
Le visage de Booth s'assombrie d'avantage, sa main parcouru sa nuque, il regarda un instant ses pieds puis releva la tête.
- C'est impossible ...
- Si, si c'est bien ça. Dit Jack n'ayant pas relevé l'attitude étrange de Booth.
- Tu le connais ? Demanda Brennan
- Euh,... non, mentit-il
- J'ai aussi trouvé ça dans la poche de sa veste, poursuivit Jack tendant un morceau de papier à Brennan et informant que le squelette avait était habillé avant d'être déposé devant les portes du FBI
Dépliant soigneusement le morceau de papier, Brennan lut à voix haute. « Je suis la clef de cette affaire »


Pendant ce temps les jumelles étaient dans leur chambre à jouer à la poupée, et leur baby Sitter préparait le dîné les écouteurs dans les oreilles, se dandinant sur une musique de Britney Spears (ho le cliché !).
Les deux petites entendirent la sonnette retentir plusieurs fois et apparemment Sandy était trop occupée pour aller ouvrir. Maïlee et Suzie se précipitèrent donc à la porte et ouvrir.
Un Homme, simple d'environ l'âge de leur papa, avec une barbe naissante, se présentèrent à elles comme l'ami de Booth.
- Est ce que vos parents sont là ? Demanda l'homme, se baissant pour être à la hauteur des deux fillettes.
- Non on est toutes seules avec Sandy mais on l'aime pas. répondit Maïlee.
- Ah et d'accord, ça vous dit d'aller avec moi acheter des glaces à côté ?
- On a pas le droit d'en manger le soir, dit Suzie.
Dit Suzie mettant son doigt dans la bouche, tout de même alléchée par cette proposition.
- Oh mais vos parents mon dit que cette fois vous pouviez, je suis un ami de votre papa, vous n'avez rien à craindre il ne vous dira rien...
Elles se faufilèrent discrètement jusqu'à leur chambre prirent leur manteaux et passèrent comme des petits chats dans le couloir pour ne pas se faire remarquer par la baby Sitter.

A l'institut tout le monde se posaient des questions à savoir ce que signifiait ce message. Booth qui se doutait de quelque chose téléphona chez lui, forcçant la babysitter à quitter la télé pour aller voir où étaient les jumelles.
Elle commença à bafouiller lorsqu'elle ne les trouva pas dans leur chambre, ni dans celle de leur parent, ni dans la salle de bain, ni dans le jardin.
Booth raccrocha le combiné, et se tourna vers Brennan qui comprit immédiatement que quelque chose n'allait pas.

Lorsqu'ils furent arrivé chez eux, Booth ouvrit la porte à grande volée et passa de pièce en pièce telle une tornade. Mais les jumelles avaient disparut...
Ses petits bébés n'étaient plus là.... Toute sa vie était en train de s'effondrer devant ses yeux.
La tristesse laissa place à la rage, la haine et le mépris. Il se dirigea d'un pas assuré vers la baby-sitter et la plaqua contre le mur du salon, décrochant un cadre au passage.
- OU SONT-ELLES !!!! hurla-t-il allant même jusqu'à la soulever du sol.
La jeune fille pleurait à chaude larme, les jumelles étaient sous sa garde, comment un tel drame était-il survenu en si peu de temps d'inattention.
Brennan qui s'était laissé tombée sur le divan, ne supportant plus le poids de ses jambes, du se résoudre à se relever pour arrêter son mari.
« Seeley ... » dit-elle avant de s'évanouir ne supportant plus les évènements survenus.
Seeley dû lâcher Sandy qui détala en pleurant de la maison. Booth porta Brennan jusqu'au canapé, la giflant doucement pour qu'elle revienne à la réalité.
Lorsqu'elle ouvrit enfin les yeux, l'incident survenu lui revint peu à peu en tête et des larmes commencèrent à glisser sur ces joues tel un torrent déchainé.
Booth glissa sa tête dans son coup, lui faisant comprendre qu'ils étaient deux à vivre ce drame.
Puis il prit le téléphone pour appeler son responsable, mais un morceau de papier coincé sous le paillasson attira son attention. Il reposa le combiner et s'accroupit, ramassant l'indice et l'ouvrant hâtivement pour Savoir. Savoir si ses filles s'étaient enfuit ou si elles avaient été kidnappées. Mais plus le papier prenait de l'envergure plus la réalité se dessinait devant ses yeux.
« Qui a-t-il d'écrit !!! » hurla Brennan du canapé

_________________


Supérieur de Booth : Dr Brennan pour que nous déclenchions une enquête, vous devez déclarer que c'est un meurtre
Goodman : sans enquête on ne pourra établir que c'est un meurtre, mais il n'y aura pas d'enquête tant que le docteur Brennan ne dira pas que c'est un meurtre... dois-je appeler un philosophe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo0-Bones-0oo.skyblog.com
caroline
stagiaire
stagiaire
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 42
Localisation : colombes
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Mar 25 Mai - 18:16

Je ne voudrais pas être à la place du kidnappeur lorsque booth et brenann vont lui tomber dessus.

Vivement la suite[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo
stagiaire
stagiaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 37
Localisation : 68
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   Mar 5 Juil - 15:33

Hello

Ca fait deux jours que je cherche des fics sur Bones qui ont un sens et je viens d'en trouver une.

L'histoire s'imbrique parfaitement, on ressent les émotions de chacun des protagonistes. Le texte est aéré, facile à lire.

J'espère qu'il y aura une suite et qu'on connaîtra le noms des kidnappeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meutres et Enlèvements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meutres et Enlèvements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Nuit du jeu à Menetou 22 et 23 mars
» Escapade Fatale
» [Noort, Saskia] Petits meurtres entre voisins
» [Giebel, Karine] Meurtres pour rédemption
» [Série] Agent IXE-13, par Pierre Saurel (Québec)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bones :: Fanarts de la série :: Fanfictions-
Sauter vers: